Le top 3 des spécialités landaises

Les Landes ne sont pas seulement une région de forêt et de surf. On y mange si bien que les Gooders ont décidé de vous préparer une sélection des spécialités landaises à goûter, déguster et dévorer durant vos vacances dans Les Landes.

Le cou de canard (ou d’oie) farci

Si vous n’avez jamais osé commander un cou de canard ou d’oie farci durant vos vacances dans les Landes, nous vous conseillons d’y remédier rapidement ! D’origine aussi périgourdine (l’élevage de canards et d’oies est traditionnel des deux régions), il est généralement accompagné de pommes de terre. Sa farce se compose de foie gras parfois truffé, d’abats, de viande de porc hachée, de persil, puis s’arrose d’Armagnac. Chaud, froid ou en bocal, le cou de canard farci est très prisé dans toute la région sud-ouest, car il représente tous ses produits phares.

Le pastis landais

Eh oui, dans le sud-ouest le Pastis se mange et ne se boit pas ! Cette brioche a un doux parfum de vanille et fleur d’oranger. Elle est saupoudrée de gros grains de sucre gourmands. Le pastis landais se consomme au petit-déjeuner, en goûter et même en dessert. Choisissez-le bien, il restera moelleux et tendre durant quelques jours si vous ne le dévorez pas en une seule fois. Une vraie douceur d’enfance ! 

L’asperge des Landes

L’asperge des Landes est LE légume du printemps ! Les asperges apprécient fortement le sol sablonneux et la douceur du climat landais. Comme on les récolte avant qu’elles ne voient le soleil, leur peau reste blanche. Nature, en vinaigrette ou en mousseline, dès que la saison démarre en mars, on saute tous dessus. Début mai, le village de Pontonx-sur-l’Adour fête l’asperge ; l’occasion de vous régaler encore un peu.


Vous ne trouvez pas que l’on mange bien dans le Sud-Ouest ? Quelles sont vos spécialités landaises favorites ? Durant votre séjour dans les Landes en essayerez-vous certaines pour vous faire plaisir entre amis ou en famille ? Gooding vous propose aussi de découvrir d’autres spécialités du sud-ouest

Partage cet article sur

Laisser un commentaire