Visite en famille des Grottes de Bétharram

Avec l’arrivée des beaux jours, nous avons des envies de randonnées et de grands espaces. Direction les Hautes-Pyrénées pour un week-end entre amis ou en famille : on a ainsi l’embarras du choix, visite de Lourdes, marchés locaux, randonnées dans les montagnes et découverte du monde souterrain ! On vous dévoile ainsi les mystères des Grottes de Bétharram.

Histoire et découverte des grottes de Bétharram

Près de Lourdes, à Saint-Pe-de-Bigorre, les grottes de Bétharram furent découvertes par un ancien soldat de Napoléon en 1819. Puis en 1888, trois explorateurs comptabilisent plusieurs puits de liaison entre le premier étage et les étages inférieurs. Dès 1889, le directeur du Laboratoire de la biologie souterraine du Muséum d’Histoire naturelle décrit l’étage inférieur et sa rivière.

Léon Ross, artiste-photographe qui se passionnait pour ces explorations, commença à aménager des chemins d’accès. Il installa ensuite, l’électricité au cœur des grottes pour permettre au grand public de les visiter, dès 1903.

Une visite ludique au centre de la Terre

On démarre la visite, par le premier étage divisé en quatre salles immenses, qui dure 45 min accessible en fauteuil roulant. Le décor est majestueux avec ses concrétions et jeux d’ombres et lumières ! On découvre le bassin des Naïades, la salle des lustres puis Jeanne d’Arc, la colonne en formation…

On s’amuse avec les enfants à dénicher la cloche, l’éléphant ou encore la momie au milieu de cette atmosphère féérique.

Dans la descente du gouffre de 80 m, on reste bouche bée face à la beauté de ses curiosités commentées par notre adorable guide.

Arrivés plus bas, on découvre un mystérieux lac souterrain que nous traversons à bord d’un bateau. Nos bambins sont aux anges et n’en croient pas leurs yeux lorsque nous montons dans le petit train nous permettant de sortir du centre de la Terre.

Les grottes de Bétharram plairont à tous, de 7 à 77 ans. Impossible de pas s’émerveiller devant leur beauté pendant notre séjour dans les Pyrénées. On profitera ensuite d’une balade en pleine nature et d’un déjeuner typique bien mérité. À nous la garbure ! Ça vous tente ?

Partage cet article sur

Laisser un commentaire