Visite féérique au Château de Jumilhac

Il était une fois, dans un petit village du nom de Jumilhac-Le-Grand, un des châteaux les plus beaux du sud-ouest… Construit en Dordogne, au Moyen-Age, le château de Jumilhac offre une visite digne d’un conte de fées. Entre jardin romantique et architecture remarquable, vous découvrirez l’histoire et la légende de ce lieu incontournable du Périgord vert aux toits romantiques impossibles à oublier!

Le Château de Jumilhac, une histoire au cœur du Périgord

C’est au XIIIe siècle, que fût érigé ce château féodal, puis agrandi et élevé jusqu’au XVe siècle. Les différentes périodes de constrcution se sont succèdées au fil des siècles. Forteresse délabrée, le château a été rénové et rebâti au XVIe siècle par Antoine Chapelle, premier Comte de Jumilhac et alchimiste. Il en fait alors une demeure à son image, incluant dans l’architecture des détails retraçant la quête de la pierre philosophale et représentant son métier. Plus récemment, il a été le magnifique décor du film ‘Le pacte des loups ».

Une architecture mixte, chargée de symboles

La silhouette du château se remarque depuis la route Richard Cœur de Lion. Imposant et harmonieux, on est rapidement subjugué par la symétrie des bâtiments et la diversité de ses toits Renaissance, alternant cônes et pyramides. Ce château possède une tour ronde représentant la partie médiévale mêlée aux ailes en retour d’équerres datant du XVIIe siècle. Les motifs des faîtières sont le souhait de son savant propriétaire.

À l’intérieur, chaque pièce vous charmera, grâce à son escalier d’honneur dit « à la reine ». Dans la cuisine voûtée, le service complet de cuisine en cuivre en laissera plus d’un bouche bée ! Les parquets et lambris à la mode versaillaise, la cheminée sculptée dans le bois sont assortis d’un mobilier d’époque divinement préservé.

Entourant le monument tel un écrin de verdure, les jardins à la française, quant à eux, rajoutent à la sérénité du lieu typique de la Dordogne.

La légende du Château de Jumilhac

La légende de la fileuse, une dame de la noblesse, Louise de Hautefort fut soupçonnée d’adultère et emprisonnée dans sa chambre, durant 30 ans, par son mari jaloux. Afin de rester en contact avec son amant, elle utilise son fil à tisser comme messager. La pièce de son calvaire est, de nos jours, décorée de mystérieuses fresques murales…

Le château de Jumilhac est accessible uniquement en visite guidée, au cours de laquelle votre médiateur vous révélera tous les secrets de ce château de contes et légendes.

NB : Pour visiter les toitures, nous vous conseillons vivement de réserver.

Source photo: www.jumilhac.net

Partage cet article sur

Laisser un commentaire